• Post category:Recherches
  • Reading time:6 min(s) read

De la Conscience à l'extension de conscience

La pyramide de la conscience.

Chrystèle Pitzalis est la première canal à avoir employé le terme “extensions de conscience”.
Les extensions de conscience sont des projections de la conscience expérimentant dans d’autres mondes. Ce sont des fractals de la Conscience qui sont rattachés à l’âme, en connexion permanente dans une construction pyramidale. La pyramide est la représentation la plus simple pour expliquer le degré d’évolution des consciences : celles qui composent la base sont les moins évoluées et plus on se rapproche du sommet, plus les extensions ont une conscience évoluée.
Parce que ces fractals expérimentent dans d’autres mondes, nous n’avons pas conscience d’eux. Avoir pleinement conscience de toutes ses extensions de conscience permet de se connecter directement à sa supraconscience puis à la Source. 

Création des extensions de conscience.

La conscience non-manifestée prend conscience de sa Conscience en lisant dans l’âme et se désagrège pendant la descente dans la matière en fonction de l’information que l’âme lui a donné, à savoir sa mission d’âme. Les extensions de conscience correspondent à des moyens de parvenir à réaliser la mission choisie. La conscience non-manifestée se désagrège en fractals qui se répartissent dans l’univers pour laisser uniquement l’âme s’incarner dans un corps physique. Chaque fractal possède une mission particulière ou une attribution particulière. À la naissance, la conscience se manifeste et se connecte automatiquement à tous ses fractals qui se sont répartis pendant la descente dans la matière. 

Incarnation et reconnexion avec les extensions de consciences.

C’est l’âme qui crée l’information de ces extensions de conscience sous la forme d’une conscience qui est une structure à part entière, et lorsqu’elle descend dans la matière elle déploie ses fractals de conscience qui vont dans des mondes et univers différents pour expérimenter de leur côté. Lorsqu’elle arrive sur Gaïa, l’âme est donc délestée de toutes ses informations, que l’on peut considérer comme une stratégie d’action pour la réalisation de sa mission. C’est parce que l’âme à envoyé les informations qu’elle peut passer la membrane et s’incarner dans un corps physique sur Gaïa. En arrivant dans le corps du bébé, l’âme créée une sorte de point de réinitialisation vers sa conscience non-manifestée (celle initialement désagrégée, il n’y a pas de notion de temps) et ce n’est qu’à la naissance, au premier souffle, que la connexion avec les extensions s’effectue par le biais de fins filaments. 
La difficulté est ensuite d’élever sa conscience durant son incarnation. La conscience se développe via les expérimentations terrestres, mais aussi via les extensions de conscience qui viennent nourrir la pyramide pour la faire grandir.

Connexion Conscience / Supraconscience.

Une fois que la conscience indique à l’âme qu’elle a bien compris qu’elle est reliée à des extensions de conscience, un flux lumineux est généré depuis la pyramide, ce rayon se focalise et se connecte à la supraconscience. Le plus important est de retrouver sa conscience pour pouvoir comprendre la stratégie d’incarnation de l’âme et ensuite se reconnecter à sa supraconscience pour se rapprocher de la source.  C’est comme de récupérer les ingrédients (fractals) d’une recette de cuisine (mission d’âme) avant de la préparer (oeuvrer pour sa mission) puis manger le plat (se reconnecter à sa supraconscience). 
L’exercice que nous avons posté “De la conscience à la supraconscience“contribue à informer l’âme que la conscience est à 100% et peut se connecter à la supraconscience.

Récapitulons !

Notre âme est dans le cosmos. Elle choisit une mission pour expérimenter son incarnation sur Gaïa. L’âme intègre la stratégie de mission qu’elle met en place sous forme d’extensions de conscience, qu’elle transfère dans la pyramide de la conscience non-manifestée. 
L’âme et la Conscience non-manifestée descendent ensuite dans la matière, mais la Conscience non-manifestée se désagrège au fur et à mesure sous forme de fractals qui vont expérimenter de leur côté dans d’autres univers, plans et dimensions. Ses extensions apporteront un soutien futur à l’être incarné sur Terre. 
L’âme continue ensuite sa descente seule, traverse la membrane et s’incarne dans le corps (du bébé) qui va lui permettre d’expérimenter, elle intègre également une “cellule de réinitialisation” qui permet d’installer le point 0 de la conscience non-manifestée. Dès le premier souffle du nouveau-né, une impulsion active le point 0, alors la Conscience se manifeste et envoie des filaments lumineux à ses extensions de conscience : les liens sont réactivés, les extensions sont prévenues. 
À ce stade-ci, la conscience est manifestée, mais non conscientisée, reste à élever sa conscience afin de récupérer les attributs et compétences des extensions de conscience qui œuvrent selon la stratégie élaborée par l’âme avant sa descente dans la matière. Les extensions de conscience ont donc conscience de l’incarnation de l’humain à sa naissance et pour cette raison elles attendent une reconnexion de notre part, pour nous soutenir dans notre mission d’âme.

L'ADN synthétise les étoiles.

Tout vient de l’âme, elle créée tout : une naissance correspond à l’explosion d’une supernova.
Le corps humain possède une porte qui le relie à l’univers. Cette porte est créée par l’entrée de l’âme dans le fœtus. Au départ, l’ADN est vierge et lorsque l’âme entre, elle informe toute la partie cristalline de l’ADN, ce qui créée une impulsion et réinscrit la stratégie de mission de l’âme, à l’intérieur même de l’ADN
Elle constitue une antenne qui relie l’humain directement au cosmos, afin d’être en lien avec la Source et toujours avoir le bon flux d’information en rapport avec la mission d’âme et le plan divin, d’où l’importance de faire confiance à son intuition. 
Ce qui se passe durant la descente d’âme et la naissance et proportionnellement équivalent à ce qui se fait dans l’univers. 
Lorsqu’un être, qui possède une âme forte, s’incarne sur Terre, sa naissance est accompagnée par un phénomène cosmique visible par tous les humains (exemple de Jésus avec l’étoile de Bethléem). Ce type de manifestation est tellement puissant qu’il se reflète dans l’univers. 

Voici pourquoi si l’on veut œuvrer pour l’univers, il faut œuvrer pour son âme. Tout ceci a déjà était décrit dans les textes mythologiques, mais le message n’a jamais été perçu à sa juste valeur. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Élixirs de Sagesse

"Il est naturel de suivre son chemin de vie, c'est la raison pour laquelle ce site existe." Une sagesse | Les informations offertes sur ce site vous sont proposées par l’intermédiaire d'Elise et Serge.

Laisser un commentaire