La Sagesse des Mondes Marins

Les dauphins sont des mammifères marins, remarquables par leurs capacités psychiques, qui attirent l’amour et la compassion de l’Homme. La bonté des baleines, dont les chants émettent des fréquences qui nettoient les grilles cristallines aquatiques de notre planète, est également reconnue. [La sagesse des baleines est régulièrement canalisée par Jésabelle, messagère des baleines, qui transmet leurs messages pour élever notre conscience.] Nous comprenons aujourd’hui le rôle important que jouent ces mammifères marins sur l’équilibre des océans. Nous avons, sous les yeux, des êtres plein de sagesse et d’amour qui vivent en harmonie dans le monde marin, un monde qui ne leur était pas destiné à l’origine. 

En comparaison, l’homme, adapté à vivre dans son monde, est qualifié d’homo “sapiens sapiens”, c’est-à-dire “sage” deux fois. Mais qu’en est-il de la sagesse humaine actuellement. Peut-on dresser un parallèle avec la Sagesse des mondes marins ? Et apprendre des peuples du subtil tel que les tritons, les sirènes ? 

C’est avec cette idée en tête, celle de comprendre la Sagesse des mondes marins, que nous avons voulu rédiger un article. Nous ne souhaitions pas intellectualiser les informations que nous recevions, par conséquent nous livrons l’entretien tel quel. De plus, cela montre le cheminement de notre questionnement lors d’un voyage de la conscience, afin de vous aider à faire de même lorsque vous souhaitez vous connecter à des mondes subtils. Nous reportons donc notre dernier échange avec la sirène qui nous guide régulièrement dans la création des élixirs.

Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Rendez-vous avec une Sirène

– Où êtes-vous située sur Gaïa ?
 Nous sommes situés à plusieurs niveaux : au fond des océans, dans les égrégores féeriques ainsi que dans l’inconscient des Humains, mais le plus important est que nous sommes un élément constitutif de l’océan.

– Pourquoi les humains ne vous voient-ils pas ?
 Les humains ne nous voient pas, car ils ont fermé leur canal, il y a fort longtemps. Ils ont été “aidés” (par les sombres) et se sont coupés de ce que vous appelez “l’imaginaire”. D’un autre côté, nous avons délibérément choisi de nous cacher de vous à cause de l’état actuel de la planète.
Nous ne voulons pas être vu comme des objets de curiosité, mais simplement développer notre reliance avec vous. L’esprit Humain n’est pas encore prêt à s’ouvrir complètement à notre monde, toutefois cela devient une nécessité de recréer les liens qui nous unissent originellement.

– Est-ce pour cette raison que vous nous avez contacté pour l’élaboration d’élixirs ? Afin de créer une passerelle entre nos deux mondes pour que l’Humain conscientise votre présence ?
 En effet, la conscientisation de notre existence constitue la première étape. Les élixirs aident à cette prise de conscience et ils permettent d’accéder à la deuxième étape qui est de rejoindre notre monde lors de voyages de la conscience. La 3ème étape sera d’intégrer complètement notre existence, alors il sera possible de nous voir véritablement. Comme la clairvoyance se développe de plus en plus, nombreux sont ceux qui auront la capacité de nous voir ou de nous percevoir plus encore. 

– Le développement de la clairvoyance est-il en lien avec l’ascension vibratoire de Gaïa ?
 Oui.

– Comment percevez-vous les Humains ?
 Nous voyons les Humains comme des martyrs.
– Car ils ont perdu leur conscience ?
 Oui et nous avons beaucoup de compassion à leur égard. Nous les voyons se faire diminuer, manipuler et personne ne fait rien. Les humains sont amnésiques… Et anesthésiés. Nous les percevons comme des êtres crucifiés qui ont du mal se relier à leur vraie nature divine, et pour nous, il est important de les aider, car à l’heure actuelle par eux même, ils n’y arriveront pas.

– Depuis quand l’humain n’a t’il plus pu vous percevoir ?
 Après l’ère de la Lémurie, s’en est suivi de nombreuses guerres durant lesquelles l’humain a été « saccagé “. Il était alors vital pour nous de nous retirer de cette reliance pour protéger notre communauté.

– Quelles sont les raisons qui vous poussent à finalement nous aider à retrouver notre conscience des mondes subtils ?
 Nous avons une part d’humanité dans notre structure anatomique, nous sommes humanoïdes, même si l’image décrite dans la mythologie est incorrecte, et notre code génétique est similaire au vôtre. 
– Les raisons qui vous incitent à le faire sont-elles en lien avec Gaïa et son ascension ?
 Oui, et pour la globalité des espèces vivantes sur la planète. Il est maintenant primordial pour l’Humain de se reconnecter à sa planète. Nous avons de la peine de voir que l’être humain s’est trompé de direction et en a oublié sa mission principale. Nous sommes attristés de vous voir vous fourvoyer. Nous avons laissé faire pendant un temps, mais le potentiel humain est nécessaire et vital à la progression de Gaïa et à son accélération. L’Humain est incarné pour cette raison. De part notre condition de Sirènes (protégées par les profondeurs des Océans) nous avons pu plus facilement nous protéger (des sombres) et nous n’avons donc jamais oublié notre mission envers Gaïa. 

– Humains ou Sirènes, nous sommes tous incarnés sur Gaïa pour expérimenter n’est-ce pas ?
 Oui, notre mission est commune. Évoluer et faire évoluer Gaïa afin de se rapprocher de la Source. Nous sommes également là pour faciliter votre expérimentation. La plupart des humains possèdent des extensions de conscience Sirènes, même si l’Humain oublie sa mission principale, les extensions sont là pour l’inciter à expérimenter. 

– Comment pourrions-nous décrire la Sagesse des Sirènes ?
 La sagesse est le moyen d’atteindre l’objectif de la mission. C’est l’objectif premier de la mission de vie que l’on a choisi de faire. La sagesse des sirènes est une sagesse en expansion perpétuelle. C’est une sagesse qui se construit et qui n’est pas figée dans le temps, cloisonnée dans un concept ou une conceptualisation. C’est-à-dire qu’elle est l’enrichissement de la connaissance de chacun, à tous les niveaux. Elle est comme un ordinateur dans lequel vous intégrez des Datas qui améliorent le TOUT. 

– Acquérir de la connaissance est donc primordial pour acquérir de la Sagesse et achever votre mission (de rejoindre la Source) ?
 Oui, la connaissance est essentielle à notre niveau. La sagesse innée est celle des êtres hautement évolués, illuminés, ou qui vivent dans une autre dimension plus élevée. Comme ils sont en reliance permanente avec la Source, ils n’ont plus besoin du concept de la Connaissance, car ils ont l’information globale instantanément, quelle que soit la partie de l’univers où ils se trouvent.  

– Le concept est-il le même pour l’Humain ?
 Oui. Le concept est le même pour les Humains, mais contrairement à notre sagesse, la sagesse Humaine est une sagesse figée, conceptualisée et qui n’évolue donc pas. 
Dans l’évolution du temps, à un temps donné, une sagesse correspond à l’état vibratoire de la planète. Cette sagesse évolue en fonction de l’état vibratoire de la planète. L’inconvénient est qu’actuellement l’état vibratoire de Gaïa est tellement bas, que les Sagesses Humaines sont sclérosée et erronées.
En comparaison, dans notre monde, nous avons continué à évoluer en Sagesse et à maintenir un état vibratoire stable. À un certain moment, nous avons même dû acquérir plus de connaissances pour augmenter notre Sagesse et contrebalancer la chute vibratoire de Gaïa. Le monde marin représentant 70 % de la superficie de la Terre, cela a permis de maintenir un équilibre pour la planète, afin qu’elle ne sombre pas.

– Vous avez en fait développé la Sagesse des Mondes Marins afin de contrebalancer la baisse de la sagesse humaine… ?
 Oui, d’où la nécessité actuelle que l’humain prenne conscience des Sirènes (dans un premier temps). Arrivera peut-être un moment où la balance ne pourra plus se faire et où l’équilibre ne sera plus maintenu. Gaïa à besoin que l’Humain récupère sa Conscience pour s’élever en fréquence, selon sa mission, son devoir. La mission principale de l’Humain est donc l’ascension vibratoire de Gaïa.

– Nous comprenons que les Sagesses sont différentes en fonction des “mondes” (Dragons, Sirènes, Humains…) mais le concept de Sagesse est le même n’est-ce pas ?
 Oui. L’interprétation de la Sagesse, qu’il se fasse par le biais d’une sirène, d’un dragon, ou d’un humain est la même. L’objectif est le même, la finalité est la même. Ce sont les Connaissances qui permettent de réussir la mission globale. Acquérir de la Connaissance permet d’accéder à un niveau vibratoire supérieur et ainsi de se rapprocher de la Source. S’élever en fréquence individuellement permet à Gaïa de s’élever elle aussi. Tout est interrelié. C’est elle qui nous porte, nous nourris. Notre structure charnelle, le véhicule que Gaïa met à notre disposition, est le vaisseau de notre Âme. Il faut expérimenter dans ce corps pour se rapprocher de la Source.

– Nous pensons avoir compris le message. Est-ce le cas ?
 Vous avez compris 1 % de la Sagesse du monde marin. Le sujet est si vaste qu’il est est normal de ne pas conscientiser plus pour le moment.
Toutefois, j’ai envie de rajouter deux exemples qui, je l’espère, vous parlerons.
Pour le premier, je prends l’exemple de la ségrégation qui sévit dans votre monde.
Dans les mondes marins, chaque créature, aussi bizarre qu’elle puisse paraître, aussi laide qu’elle puisse paraître et aussi bête qu’elle puisse paraître, fait parti d’un Tout. C’est ce Tout qui créé l’harmonie dans notre monde, et par là-même la Sagesse. Le Bernard l’ermite n’est peut-être pas bien beau, mais sans lui, il manque quelque chose. Il a sa place, et elle est importante. Le Bernard l’ermite est une créature à part entière, et même s’il ne fait pas parti de notre espèce, nous l’aimons, parce qu’il est une part de l’équilibre, comme toutes les autres espèces qui y vivent. Ressentez comme notre monde est fluide. La race Humaine est unique, et pour autant, vous ne vous acceptez pas entre vous. Prenez exemple sur l’harmonie des mondes marins pour comprendre et vivre l’harmonie entre vous. 
Pour finir, je veux que vous compreniez également le concept du “Mensonge”, car dans notre monde, il ne peut pas y avoir la notion de mensonge. 
Prenons en exemple l’anémone de mer. Le mensonge n’existe pas entre l’anémone de mer et le poisson-clown. Vous diriez qu’ils vivent en “symbiose”, nous disons qu’ils vivent dans la “vérité”. L’un et l’autre ne peut pas se mentir. L’anémone de mer ne va pas manger le poisson-clown, car c’est lui qui la nourrit et le poisson ne va pas se mentir à lui même en pensant trouver une meilleure protection, car il a déjà celle de l’anémone. Pourtant, ils pourraient tous deux se blesser et se manger. Or, ils savent qu’ils n’ont aucun intérêt à briser cet équilibre. Que l‘anémone refuse de blesser le poisson qui la nourrit est plus une reliance, une solidarité, une fraternité… qu’une immunité. Voici deux des nombreuses raisons pour lesquelles l’harmonie existe dans les mondes marins.Je pourrais vous donner d’autres exemples, mais je sens que cela est suffisant pour aujourd’hui. Et vous reviendrez me voir bientôt. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Sagesse des Mondes Marins - Elixirs de Sagesse

Élixirs de Sagesse

"Il est naturel de suivre son chemin de vie, c'est la raison pour laquelle ce site existe." Une sagesse | Les informations offertes sur ce site vous sont proposées par l’intermédiaire d'Elise et Serge.

Laisser un commentaire