Les étapes

voyez les choses avec patience, empathie, compassion et détermination.

Nous arrivons au-dessus d’une muraille agrémentée de 6 tours. Chacune des tours émet un rayon lumineux qui se concentre en un point, créant un rayon qui remonte vers le ciel. La construction dans son ensemble ressemble à une fortification. Nous arrivons devant une immense porte. Une tempête se rapproche, la porte s’ouvre et laisse apparaître une personne qui nous fait entrer. Une fois à l’intérieur, il n’y a plus de notions de tempête. La personne s’époussette et rabat la capuche de sa grande cape. Notre hôte est une femme qui nous demande de la suivre. Les 6 rayons qui crépitent dans l’air ambiant crées un dôme de protection au-dessus des murailles. Arrivés dans une grande cour, la femme s’approche d’une trappe située dans le sol et la soulève, laissant apparaître une volée de marches. Notre guide se munit d’une torche et ouvre la voie dans les escaliers. Nous pénétrons dans une zone complètement ouverte sur un monde intérieur. Dans les airs, de grands oiseaux sont utilisés comme monture et nous apercevons une personne sur le dos de l’un d’eux. 
 Bienvenus dans notre monde.
 Merci de nous recevoir.
 Il faut se dépêcher.
Alors, nous nous hâtons et approchons d’un promontoire sur lequel 3 grands oiseaux attendent. La femme monte sur le dos de l’un d’eux et nous invite à faire de même.
 Faites comme moi, guidez-les par télépathie.

Une fois en place sur nos montures, les pieds dans les étriers, le trio entame un vol en chute libre. Un fleuve avec de grands arbres, des plaines et des falaises rocheuses se distinguent en contrebas. Les oiseaux volent vite et haut et le vent fouette nos visages. Un lac dont la surface fait penser à un cristal de quartz bleu longe une falaise et en bas, des gens nous regardent passer, une main en visière pour s’abriter de la lumière du soleil. Alors, nous plongeons dans une étendue d’eau et les montures créés des sortes de membranes de protection qui permettent de respirer sous cette eau claire et lumineuse. Nous émergeons à la surface et passons à proximité d’une gigantesque épave de galion, mais technologique.
 Voilà ce que les anciens nous ont laissés – dit la femme par télépathie en faisant un signe en direction de l’épave. 
Nous continuons à découvrir son monde, puis atterrissons sur un promontoire rocheux muni d’un petit escalier que nous empruntons pour rejoindre le sommet de la falaise, surplombant la totalité du paysage.
 J’aime bien venir ici – dit-elle – car ce point de vue permet d’observer la totalité de notre monde.
Non loin se trouve un morceau de la statue de la liberté et l’incompréhension se lit dans nos yeux. 
 Oui, c’est bien ce que vous pensez voir.
Si je vous ai fait venir dans ce monde, c’est pour vous prouver que nous pouvons rester attaché à notre Terre tout en étant dans un Nouveau monde. Ce que vous voyez ici-bas peut être une représentation de ce qui peut se produire. Nous avons pu comprendre qu’un des moyens de réussir à vivre dans ce nouveau monde est de pouvoir vivre le détachement du passé, le détachement de tout ce qui pouvait nous rappeler l’Ancien Monde puisque la compréhension de l’évolution doit se faire par l’abandon total des anciens concepts que nous avions jusqu’à présent. C’est-à-dire qu’en substance, un nouveau monde passe par de nouvelles pensées, de nouvelles compréhensions, une nouvelle façon de vivre. C’est le seul moyen de développer à nouveau la joie, l’harmonie et la conscience collective, selon le plan divin.
La beauté du nouveau monde se développera en fonction de la beauté de vos pensées et sera rattaché à la façon dont vous voudrez bien qu’il soit fait. Nous avons longtemps hésité et regretté nos anciennes habitudes. Nous nous sommes souvent lamentés sur nous-même, ce que nous avions perdus, mais en définitive nous nous sommes aperçu que cela n’était que perte de temps, car dans tous les cas, il n’est plus possible de revivre ce qui a été vécu. Alors, comme une illumination, nous avons choisi de vivre pleinement cette nouvelle situation, ce nouveau défi et nous avons compris que le seul moyen de pouvoir retrouver l’harmonie, entre chacun et l’harmonie avec la Terre, était de pouvoir faire en sorte de ne plus refaire les mêmes erreurs. Ainsi, nous avons occulté toutes les technologies désastreuses qui ont provoqué la chute de l’Ancien Monde et nous nous sommes reliés avec ce que nous connaissions, à savoir notre propre être, les autres et la nature et c’est la nature qui nous a enseigné notre savoir.
Cette façon de comprendre les choses et d’accepter de la nature qu’elle puisse être notre professeur nous a permis de nous développer dans l’harmonie et de comprendre ce qu’était l’unité. Nous nous sommes replacés dans notre position d’êtres vivants, comme faisant parti d’un tout et non pas comme étant une élite sur une planète. Nous avons repris notre réelle position à l’égale de la Nature, à l’égal de la totalité du vivant afin de pouvoir mieux le comprendre et d’apprendre.
  
Ce dont on ne nous avait pas parlé, c’est que la Nature pouvait non seulement nous apprendre la vie, mais que cet échange permettait également de faire une création en symbiose de cette nouvelle vie. Nous nous sommes aperçu que lorsque nous vivions dans un lieu, j’entends par là un lieu de nature, un lieu naturel, la maladie ne pouvait exister, car c’est la nature qui gère tous les équilibres rattachés à l’environnement et comme nous faisions parti de l’environnement, nous étions également en équilibre grâce à la nature. Donc à partir de là, la maladie n’existait plus. 
Cette notion est importante, car lorsque l’on commence à comprendre qu’un échange existe et que l’harmonie ne veut pas simplement dire d’être bien avec quelqu’un d’autre, se crée une communication beaucoup plus profonde et qui va au-delà de ce que l’on comprenait avec l’entendement humain. D’avoir accepté la Nature dans notre environnement nous a permis de comprendre enfin qu’il était nécessaire et vital pour nous d’avoir cette expérience. En définitive, lorsque l’on a compris où se trouvait notre place, nous ne pouvions manquer de rien, puisque nous finissions enfin par fonctionner comme un organisme vivant unique dans lequel chacun apporte à l’autre ce qu’il a de mieux. Et lorsqu’un déséquilibre se crée, il est automatiquement régulé par la nature.
Alors, vous voyez, nous vivons dans un monde que l’on peut qualifier de monde intérieur. Je vous parlais de tempête à votre arrivée et vous avez pu observer le dôme de protection. Nous avons effectivement dû conserver une certaine technologie, cela est simplement dû à une technologie qui est rattachée à notre choix, puisque maintenant, nous sommes hors d’atteinte.
Vous évoquiez la matrice et cette tempête qui arrive est simplement un ensemble de programmes autonomes qui essaient de se restructurer. Malheureusement pour eux, il n’y a plus aucune notion de matrice artificielle dans notre monde, puisque cette matrice était issue de notre psychique et de notre façon de concevoir le monde, nous étions pris au piège de notre propre matrice, à notre propre jeu. En fait, ce qui se passe en haut est simplement la fin de la déstructuration de cette matrice, car nous avons fini par comprendre le fonctionnement de la vie sur cette planète. Nous appelons cela “tempête “, car cela donne un aspect plus poétique malgré tout, même si cela représente encore une légère force destructrice, mais c’est juste un rappel pour nous dire qu’il faut que l’on fasse des efforts pour continuer à être dans cette unité avec chacun, avec la nature, avec les autres. 
 Sommes-nous sur la planète Terre ?
 Oui. 
 Sommes-nous dans le futur ?
 Oui, dans un futur proche.
 D’accord.
 Alors, ce que je vous dis est tout simple en apparence, mais c’est issu d’un long apprentissage puisqu’il est question de déstructuration de mental pour recréer un nouveau mental sur de nouvelles bases. Le plus difficile est de créer la nouvelle base pour pouvoir ensuite restructurer le mental. Heureusement, l’élévation de conscience à permis d’avoir une amplitude de compréhension beaucoup plus facile pour la création de ce socle, mais imaginez bien que pour en arriver là, cela ne s’est pas fait en un seul jour.
Nous avons également compris que le “besoin” est un faux concept, car cette notion est rattachée à l’autre, c’est-à-dire que, le besoin doit être apporté à l’autre et non pris pour soi. C’est ce que la nature nous a offert jusqu’à présent, elle nous a apporté les besoins que l’on avait et nous avons choisis de lui apporter les besoins qui lui était nécessaire. C’est à ce moment-là que la communication véritable a pu se déclencher. Gardez bien à l’esprit ce concept d’expérimentation. La plus grande difficulté est de pouvoir non seulement l’expérimenter, le vivre, mais c’est de pouvoir créer sur cette expérimentation. Si vous expérimentez pour expérimenter, rien ne se créera. Il faut pouvoir créer un déclencheur qui va produire un point de génération et à partir de là, l’expérimentation vous permettra vraiment d’aller dans le sens du développement de l’harmonie. Pour cela, il y a une succession d’états d’esprit à avoir. L’acceptation de l’abandon se fera par le détachement et l’expérimentation devra se faire pour la création et non pas pour l’expérimentation seule. La création créera la communication entre chacun, avec la nature et la création de la communication provoquera et enclenchera l’harmonie. De l’harmonie découlera la symbiose ou un comportement d’équité entre chacun, entre son environnement et soi, entre les autres et soi-même et lorsqu’il y aura enfin cette création d’unité, vous aurez finalement compris ce pourquoi vous êtes là. Vous aurez compris ce qu’est le cheminement et ce cheminement vous apportera un élargissement de votre esprit, de votre conscience et de votre âme.
Cet élargissement est nécessaire puisque à partir de là il, se créera automatiquement une symbiose qui deviendra beaucoup plus vaste que celle de ce monde, puisqu’elle aura une répercussion dans l’univers, et à ce moment-là vous aurez possibilité d’avoir accès à une élévation. L’élévation ne peut se faire qu’à travers ce cheminement et lorsque l’élévation sera enclenchée vous aurez la réponse à toutes vos questions et vous comprendrez pourquoi il a fallu passer par ce chemin-là. 
Alors, voyez les choses avec patience, empathie, compassion et détermination et surtout comprenez qu’il n’est pas impossible de le réaliser, puisque nous l’avons fait. Comptez les uns sur les autres, réorientez ceux qui sont déroutés ou ceux qui ne comprennent pas. Assurez que chacun puisse comprendre ce cheminement-là afin que vous puissiez avancer tous ensemble, puisque c’est l’unité et le groupe qui permettra de développer l’harmonie. Regardez autour de vous, puisque malgré tout ce qui a été vécu, l’avenir est juste et sera enfin en accord avec toutes les lois de l’univers.
Prenez le temps de comprendre la dimension de ce qui a été dit, parce que c’est d’une importance qui va au-delà des mots, car ces mots ne sont qu’un support d’information qui potentiellement vous aidera à pouvoir enfin vivre ce qui aurait dû être la vie dans votre monde. 
 Merci pour ce beau message. Comment vous appelez-vous ?
 J’ai le nom d’une fleur qui s’appelle “Livoulia“. Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que la nature a ses secrets qu’elle ne dévoile que lorsqu’un certain seuil de l’harmonie est atteint. Alors, de nouvelles fleurs, de nouveaux animaux, de nouvelles plantes se développent, car le niveau vibratoire est suffisant à ce moment-là pour qu’ils puissent se développer. Livoulia est le nom d’une fleur qui, dans votre monde, veut dire “éternité” ou “infini”.

Les oiseaux sur lesquels vous avez voyagé au début sont de nouveaux animaux qui ont aussi une conscience beaucoup plus développée et qui sont à l’égal des humains, puisque nous avons beaucoup appris d’eux.
 Maintenant, comme vous avez pu le voir, une amitié s’est crée, ils sont libres de nous recevoir ou pas, ils choisissent par eux-mêmes de nous aider à nous déplacer ou non. Tout est comme ça dans ce nouveau monde. Certaines plantes poussent à certaines saisons pour nous apporter une nouvelle qualité de compréhension. Certains fruits apparaissent aussi pour apporter une qualité supplémentaire. On peut dire que la nature devient notre maître, puisque qu’à travers l’environnement elle nous apprend des choses qui étaient jusqu’à présent impensables. L’eau aussi à d’autres caractéristiques, car de part son changement de structuration elle peut être carrément morphologique, c’est-à-dire qu’elle peut s’apparenter à un être vivant et l’on peut discuter avec elle. 
Vous pouvez dire que c’est un monde magique, féerique, mais cela va au-delà de ça, puisque votre état de pensée actuelle n’est qu’une faible représentation de ce que l’on peut vivre. Certains pourraient parler de miracles ou de fantastique, alors qu’en fait, c’est juste le reflet de nos pensées ou de nos vibrations qui crée tout ceci. Se développe ainsi un phénomène ascensionnel, puisque cette entraide mutuelle fait évoluer chacun et l’on s’aperçoit que peu à peu, chacun grandit dans cette dynamique-là, avec une compréhension beaucoup plus vaste et étendue. Une compréhension du Tout. 
Certains pourraient dire que c’est divin, mais la seule chose qui doit être divin, c’est la dynamique qui doit vous amener à ce monde, puisque tout ce que vous avez voulu occulter de divin dans votre monde l’a étouffé, alors maintenant enfin, on respire. On respire à travers tout ça.
Et sachez que nous ne sommes pas différents de vous, fondamentalement il n’y a rien de changé, c’est juste la pensée qui déclenchera le Tout. C’est aussi simple que ça.

Nous regardons le paysage.
 L’aspect émotionnel de la femme, sa quiétude et sa plénitude, libère une vibration d’amour dont elle nous entoure.
 Il faut attendre que la tempête passe, alors je vous propose de prendre le loisir de partir avec nos deux amis et de profiter de flâner dans ce monde, car cela vous permettra d’intégrer ces notions de façon un peu plus complètes. Lorsque la tempête sera finie, nos amis vous déposeront vers la porte et vous pourrez retourner dans votre monde.
Il faut maintenant que je vous laisse, alors appréciez et merci d’avoir pris le temps de vous questionner sur votre futur et de voir quelles étaient les possibilités et quels moyens vous pouviez utiliser pour ne pas faire les mêmes erreurs. 

Je vous salue, sachez que chaque jour, j’aurais une pensée pour vous.

Élixirs de Sagesse

"Il est naturel de suivre son chemin de vie, c'est la raison pour laquelle ce site existe." Une sagesse | Les informations offertes sur ce site vous sont proposées par l’intermédiaire d'Elise et Serge.

Laisser un commentaire