• Post category:Recherches
  • Reading time:7 mins read

Au delà de la Conscience

Qu'est-ce qu'un voyage de la conscience ?

Le voyage de la conscience est un voyage informationnel luminique qui permet de générer des ondes qui nous mettent en relation avec des secteurs particuliers de l’univers. C’est à dire qu’en fonction de la fréquence utilisée se trouve, dans l’univers, certains type de récepteurs.
Lorsque votre émetteur (votre conscience) possède l’énergie qui correspond au récepteur en reliance avec une planète, un être ou une question particulière, votre canal central, qui est un lien informationnel, vous permet de communiquer avec.
La conscience est donc comme une sorte de lien qui se met en réseau en fonction du type de question que vous posez et de la fréquence que vous émettez.

Cette fréquence est fonction du degré d’ouverture de votre conscience. A savoir que si vous avez une faible conscience, vous ne pourrez atteindre qu’une faible partie de l’univers ou de l’information. En revanche, si vous vous posez beaucoup de questions (donc faites beaucoup de voyage de la conscience), vous avez la possibilité d’atteindre de plus en plus de choix de créatures, d’univers ou de mondes différents. La difficulté est de pouvoir être suffisamment lumineux pour avoir une pertinence dans l’information, car la personne qui n’est pas suffisamment lumineuse aura une portée, un fil informationnel, réduit. Par exemple, c’est comme choisir de communiquer avec deux pots de yaourt reliés par un fil ou choisir de communiquer avec un téléphone satellite.

La fréquence est rattachée à ce en quoi on tend en fonction de l’état d’esprit dans lequel nous sommes et en fonction du type d’infos que l’on recherche. 
Le voyage de la conscience est donc limité par la conscience, ce qui induit que si la conscience est sale ou altérée, l’information reçue sera déformée. La difficulté est alors d’avoir une conscience relativement propre et un canal suffisamment important pour atteindre l’objectif sans problème et obtenir un retour pertinent de l’information. Tout dépend de l’ouverture de la conscience.  

Avoir une conscience lumineuse pour bien voyager.

Puisqu’il faut avoir une conscience “propre” pour faire des voyages de la conscience pertinents, comment nettoyer sa conscience ?
Le fait de symboliser la conscience par une pyramide permet de la nettoyer comme si vous nettoyez un objet. Fonctionner symboliquement sur la conscience permet à l’esprit d’agir beaucoup plus facilement que sur un concept en lui même, car il est plus simple de se représenter une forme géométrique qu’un concept. L’avantage de cette organisation géométrique est qu’elle est cohérente pour l’être humain : nous savons tous comment se représenter une pyramide. 
Visualisez donc votre conscience sous la forme d’une pyramide et nettoyer-la avec de la lumière, du savon, un jet d’eau…Nettoyez selon votre référentiel, jusqu’à ce que toutes les faces de votre pyramide soient lumineuses et propres. 

L’ouverture de conscience est également importante pour maintenir sa conscience propre, car plus elle est ouverte, plus le flux lumineux (le flux informationnel) est important, et plus ce flux, en relation avec la source, permet de nettoyer la conscience.   
Se connecter à notre environnement : aux règnes minéral, végétal et animal (tout ce qui fait en réalité partie intégrante de la vraie nature de l’Homme et de sa conscience) permet de s’ouvrir à notre environnement, de mieux comprendre les choses et cela agit sur l’ouverture de conscience et la conscience elle-même. Cette connexion permet également de ressourcer la conscience qui devient alors plus lumineuse, car le canal s’agrandit et cela facilite la pertinence des informations réceptionnées lors des voyages de la conscience.

Comment faire un voyage de la conscience ?

Le voyage de la conscience est déterminé en fonction des critères de chacun et de sa sensibilité. Il peut se faire en conscience, mais également à travers les rêves, dans l’inconscient. Le voyage le plus judicieux est celui de l’imaginaire, car l’imaginaire est rattaché à la clairvoyance, tout comme la lecture. En effet, la lecture permet d’imaginer une scène, de la vivre et de développer la “vision” dans les voyages de la conscience. Une personne qui lit beaucoup aura plus de facilité à faire des voyages, car la lecture développe une projection.
Il y a tout un mécanisme lumineux au niveau du cerveau, créé par les neurones, et se sont ces champs lumineux qui forment un écran holographique qui permet de voir l’histoire du livre lorsque nous sommes en train de lire.
 
La télévision, en comparaison de la lecture, créée totalement l’inverse, car elle substitue l’écran holographique du cerveau par celui de la télévision. Cela entraîne un effet hypnotique et apporte une masse d’informations luminiques, fréquentielles et informationnelles qui sature le cerveau et lui envoie des fréquences sclérosantes ou / et négatives. Cependant, tout est dans la façon de regarder le film / la série et ce qui est regardé. Par exemple, visionner un reportage sur la vie d’un être spirituel est plus positif et bénéfique qu’un film qui aborde des meurtres. Toutefois, regarder des choses négatives peut également être source d’enseignement, car tout dépend de la façon dont nous percevons les choses. Ainsi, plusieurs niveaux de lectures sont possibles : 
– au premier niveau (sans conscience) regarder des histoires de meurtres entâche la conscience et la perturbe.
– au deuxième niveau, nous comprenons la structure même de l’information transmise.
– au troisième niveau, nous ne sommes plus spectateurs et nous avons conscience de comprendre pourquoi l’information est communiquée à travers le film / la série et l’impact qu’elle peut avoir sur le spectateur. 
Ce qui nous amène à faire un parallèle entre regarder un film et voyager en conscience, car de même à travers le voyage nous pouvons :
– être passif et attendre l’information.
– être actif et questionner, ne plus être spectateur.
– être dans le questionnement, et agir.
 
Le voyage de la conscience est donc fonction de la luminosité de la conscience, de son ouverture et de la compréhension. Cela est propre à chacun et c’est justement toute la difficulté, mais la finalité est l’expérimentation. Pour comprendre, il faut expérimenter, agir, car sans l’expérimentation il n’y a rien. 

Et la Sagesse dans tout ça ?

Dans le voyage de la conscience, la Sagesse est la reliance au divin et c‘est justement l’expérimentation qui permet de comprendre, de conscientiser les choses et d’acquérir de la Sagesse. L’objectif final est de pouvoir expérimenter au maximum dans sa vie, pour développer sa conscience et développer son âme, afin de se reconnecter à la Source. Lire un livre qui parle de Sagesse c’est se rapprocher d’une Sagesse statique ce qui est justement l’exact opposé du principe même de la vie. La vie, comme la Sagesse, n’est que mouvements.
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Voyage de la conscience - Elixirs de Sagesse

Élixirs de Sagesse

"Il est naturel de suivre son chemin de vie, c'est la raison pour laquelle ce site existe." Une sagesse | Les informations offertes sur ce site vous sont proposées par l’intermédiaire d'Elise et Serge.

Laisser un commentaire