L'âme sœur de l'hélichryse

– Bonjour Dame Hélichryse, nous revenons vous voir afin de mieux comprendre votre sagesse.
– Bienvenue à vous. Que voulez-vous savoir ?
 
– Quel est votre rôle sur la planète terre ?
– Mon rôle sur Terre est de permettre l’ancrage de l’énergie du soleil sur la planète. L’énergie solaire est l’énergie qui permet de maintenir la vie et nous sommes des condensateurs qui emmagasinent l’énergie du soleil pour pouvoir le maintenir, même pendant les nuits. Notre présence à des endroits stratégiques sur la Terre nous permet d’apporter des points d’énergie solaire pour nourrir les circuits énergétiques de Gaïa. C’est la raison pour laquelle nous sommes disposées dans des endroits spécifiques.

– Là où il y a beaucoup de soleil ?
– Oui, car là où il y a beaucoup de lumière il y a beaucoup d’ombre. Et c’est là où nous avons notre plein potentiel. Le fait de pouvoir condenser la lumière en nous, puis de la distribuer à travers nos racines, permet d’apporter une pulsation solaire au niveau de l’énergie de Gaïa.
 
– Vous êtes comme des antennes ?
– Oui, si on parle de notre rôle global. Nous avons aussi une activité dans l’astral qui fait fuir, puisque nous sommes des points très lumineux. Nous engrangeons tellement l’énergie du soleil que cette énergie est destructrice de l’ombre dans l’astral et que nous ne sommes pas approchables par l’obscurité. Nous faisons aussi partie d’un des éléments de la psyché de Gaïa, qui lui apporte de la force, et contrairement aux autres plantes, notre système de floraison permet une permanence au niveau du système astral. Nous sommes toujours lumineuses, même lorsque nos fleurs sont sèches.

– Votre rayonnement est tellement puissant que votre énergie est active même lorsque vous êtes sèche ?!
– Oui, cela augmente même notre pouvoir, car il ne reste que l’énergie du soleil : l’air et le feu, l’élément eau n’étant plus présent. Nous avons aussi une activité pharmacologique sur la santé humaine de part notre forte concentration en prâna solaire. C’est ce prâna qui agit au niveau de l’humain et qui permet de le guérir. Le prâna solaire agit au niveau de l’ADN cristallin et il permet à l’ADN de régénérer rapidement tous les tissus de l’organisme. Parce que nos fleurs sont très concentrées en prâna solaire, elles sont petites. 

– Comment qualifieriez-vous votre sagesse ?
– Notre sagesse est basée sur la lumière. Nous sommes toujours orientées vers la source, de notre croissance, de notre bonheur, afin de pouvoir grandir physiquement et spirituellement. Par défaut, on ne s’oriente jamais vers l’obscurité puisque en définitive, on est une source de lumière et on ne peut pas s’orienter vers cela puisque nous illuminons l’obscurité, donc on ne la voit pas. Notre sagesse est une sagesse qui est uniquement dirigée dans un canal dans lequel l’obscurité ne peut pas exister. Pour nous, tout n’est que lumière, et on ne peut pas être emprunt d’obscurité par le fait même que nous sommes constitué de prâna solaire. L’obscurité ne peut pas entrer en nous. Notre sagesse rattachée au soleil, et le soleil est rattaché à l’âme. Notre sagesse a la même définition que celle que vous avez sur l’immortalité de l’âme, puisque nous sommes également appelées “immortelles”, donc le parallèle entre votre âme et les hélichryses est tout fait : l’âme de nos fleurs est immortelle, car toujours lumineuses et orientées vers la source, sans zone d’ombre. 

– Wow, donc quand un humain est à proximité de vous, il est protégé et reçoit toutes ces informations… c’est hyper important !
– C’est très important pour l’humain oui, mais très important pour nous aussi puisque que comme nous sommes une partie intégrante de la psyché de Gaïa. Quand l’humain se connecte à nous, il a une partie du reflet de l’hélichryse dans son âme et cela nous fait évoluer puisque nous évoluons à travers son âme par ce reflet-là. Cette reliance est donc tout au bénéfice de chacun. Voici notre sagesse, elle est aussi simple que ça : une seule voie, une seule direction et c’est la raison pour laquelle nous durons aussi longtemps. Nos fleurs résistent longtemps, elles sont comme immortelles, car elles sont sur cette fréquence-là. Parce que nous sommes implantées un peu partout, nous sommes une représentation extravertie de l’âme de Gaïa, c’est une façon d’extérioriser sa présence et de montrer à l’humain, par le biais de cette beauté-là, qu’elle a une âme et qu’elle est immortelle. 
Notre vocation est de transposer l’âme du soleil par notre intermédiaire, cela fait comme une sorte d’union, de canal, qui fait que même si la psyché de Gaïa est au centre de la terre, elle en bénéficie. C’est comme si Gaïa mettait des antennes pour capter cette énergie-là pour expanser sa psyché.
  
– Avez-vous un message à faire passer aux humains ?
– Le message est assez simple : Lumière, Lumière, Lumière. Lorsqu’une personne reçoit des bleus, coups, bosses non seulement nous soignons les bleus, coups et bosses, mais nous soignons aussi l’âme de la personne par rapport au coup reçu. Notre action de guérison se fait via l’âme de la personne, par un réconfort, un apport de chaleur et une guérison rapide. L’effet pharmacologique n’en est pas un. En fait c’est un effet subtil, c’est-à-dire que c’est l”association du prâna du soleil combiné au prâna de la plante qui va agir au niveau de l’âme, et c’est l’âme de la personne qui guérit ensuite la personne. Nous travaillons d’âme à âme, ce n’est pas uniquement une histoire de molécules, car la molécule n’est qu’un support. Notre activité réelle est l’âme, c’est la raison pour laquelle le fait de prendre de l’hélichryse pendant les voyages de la conscience protège votre âme et toutes les particules qui y sont rattachées, et vous empêche de les perdre. Nous prenons soin de votre âme. Nous purifions l’environnement de l’âme avec une seule petite fleur. Notre fleur représente votre âme, tel un point jaune lumineux. Nous sommes votre protection, c’est aussi simple que ça, il n’y a rien de compliqué, c’est comme la nature. Ce qui est compliqué est de mentaliser et de conceptualiser des choses qui sont simples et visibles par tout le monde.
Si vous arrivez à prendre conscience que les plantes ont une âme et qu’elles peuvent interagir avec l’âme du soleil, l’âme de Gaïa et avec l’âme des humains et si vous arrivez à comprendre que nous agissons tous sur nos âmes pour le bien-être de chacun, alors vous aurez compris beaucoup. 
  
– Merci à vous pour ce beau message.
– Merci à vous d’être venus.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Elixir d'hélichryse

Élixirs de Sagesse

"Il est naturel de suivre son chemin de vie, c'est la raison pour laquelle ce site existe." Une sagesse | Les informations offertes sur ce site vous sont proposées par l’intermédiaire d'Elise et Serge.

Laisser un commentaire