• Post category:Recherches
  • Reading time:6 min(s) read

La fluidité originelle

Être dans le flux créateur implique un mouvement et une dynamique.

L’énergie dans le corps est comme un fluide qui peut être assimilé au magma d’un volcan, il est comme un courant d’information qui transporte vers une destinée ou une destination spécifique. L’avantage de ce magma est la fluidité qui le représente, ainsi que la protection, la force et la puissance qu’il contient. On peut l’assimiler à un feu créateur protecteur. Cette fluidité est à la fois dans le corps et à l’extérieur du corps et en finalité, il faut réussir à ne faire plus qu’un avec cette dynamique. 

Être dans le flux créateur implique un mouvement et une dynamique créatrice qui permet de réaliser ce pourquoi l’être humain est sur Terre. Le principe de cette dynamique doit être en chacun de nous afin de pouvoir avancer. Sans dynamique, il y a stagnation : la lave se fige et s’immobilise. 
Dans une étape de développement personnel comme dans une étape de compréhension d’une certaine sagesse, il faut pouvoir acquérir une information qui soit fluide dans sa compréhension et dans son assimilation. 
Si l’on bute sur un obstacle ou une compréhension, il faut améliorer la façon dont les choses sont perçues par rapport à tout type de problématique rencontrées que l’on a du mal à percevoir. Si l’on commence à figer par rapport à une compréhension, c’est qu’elle est abordée sous un mauvais angle. La fluidité doit être permanente, il faut pouvoir modifier sa pensée et sa façon de voir cette problématique, afin de maintenir cette fluidité.

L’information est comme quelque chose qui coule et pour pouvoir l’intégrer correctement, il faut qu’elle puisse ne rencontrer aucun obstacle. Lorsque l’on a une difficulté, au lieu de buter dessus, il faut la contourner et l’observer avec recul, car appréhender sous un autre angle permet de mieux comprendre, cerner et définir la forme de l’information. D’ailleurs, elle peut être perçue comme une forme pensée. Cette symbolique permet ainsi de la contourner, de mieux la comprendre et surtout de mieux l’assimiler par la suite. 
Pour une meilleure compréhension… Imaginez un bateau qui navigue dans les eaux claires et un bateau qui navigue au Pôle Nord. La vitesse est complètement différente, la vision des choses est différente, et surtout l’énergie utilisée pour se déplacer est différente. Lorsque l’on se met dans un état figé, comme celui du bateau navigant sur la glace, on a du mal à avancer, et on est obligés de briser la glace avec force et violence pour pouvoir continuer à avancer. Il faut donc comprendre le problème sous une facette différente. Quelle est la meilleure façon de voyager ? Est-ce de casser la glace ou se déplacer dessus ? La problématique ici est de se déplacer dans un milieu particulier et la seule chose à faire est d’adapter le moyen pour se déplacer en fonction du fluide, alors peut être est-il plus simple de se déplacer sur la glace à ski, en traîneau ou autre, qu’en bateau, car on irait plus vite en perdant moins d’énergie. Voilà le principe. La chose est de comprendre qu’il faut adapter sa façon de penser à la situation du moment, à la compréhension ou à l’incompréhension que l’on a à ce moment-là.

Lorsque on a acquis cette dynamique, elle se répercute au niveau du corps, puisque le principe est le même dans nos fluides corporels. Face à un caillot biliaire ou un calcul rénal, tout l’organisme peut être bloqué, simplement à cause d’un petit caillou qui crée un manque de fluidité. Dans le principe, il faut toujours avoir à l’esprit cette fluidité, qui aussi peut être adaptée par rapport à la façon d’appréhender le monde, de le comprendre et surtout la façon d’aborder les relations humaines. Pour cette raison, la communication se veut et se doit d’être fluide afin de faire passer le message le plus facilement possible et le plus en adéquation avec l’objectif de l’information, car lorsqu’une communication est saccadée, lorsque la lave se fige et une partie de l’information est perdue.

L’intérêt est de pouvoir comprendre que dans la vie tout n’est que fluidité et que le fondement est l’information. L’information arrive de façon fluide et il faut la réceptionner de cette même façon-là, car elle est la base du fonctionnement d’un organisme humain, du fonctionnement de la réflexion, la base du fonctionnement du monde. Observons la nature : tout n’est que fluidité et harmonie. L’eau qui s’écoule d’une cascade est fluide, la pluie qui tombe est fluide, et lorsqu’on y ajoute des éléments perturbateurs, l’information générée est perturbée. 

Ce que l’on peut retenir, c’est que si l’on veut comprendre une sagesse et l’information qui est rattachée à l’âme ou à la conscience, il faut se mettre dans un état de fluidité. C’est un mécanisme très simple qui est recherché depuis tout temps à travers la méditation, la pratique du Tai Chi ou tout autre technique qui recherche la fluidité corporelle, car à travers celle-ci on peut atteindre une certaine fluidité mentale. C’est en atteignant cette fluidité mentale que l’on peut obtenir la quintessence de l’information véhiculée par l’âme et acquérir la connaissance du Tout.
La fluidité est un phénomène d’une simple complexité, qui fait qu’on ne comprend pas la valeur de cette dynamique alors qu’elle est essentielle, et même si cette notion de fluidité est prise avec légèreté, il faut l’intégrer, car c’est un élément primordial à la compréhension de la vie et donc à la compréhension de son incarnation sur Gaïa.

Si le chemin de la sève qui monte dans un arbre est coupé, il se forme un nœud, car l’absence de fluidité entraîne la formation d’une excroissance. Le principe est simple, et c’est la base de la Vie.

Élixirs de Sagesse

"Il est naturel de suivre son chemin de vie, c'est la raison pour laquelle ce site existe." Une sagesse | Les informations offertes sur ce site vous sont proposées par l’intermédiaire d'Elise et Serge.

Laisser un commentaire